Encore ! Pourquoi t’en as pas eu assez ?

Non, je crois et j’en suis sûr, je suis un drogué. Mon voyage en Afrique m’a transformé, la vitesse de la vie m’a donné envie de reposer mes roues quelque part, pas quand j’aurai 70 ans, pas à la retraite, mais tout de suite, maintenant. Pas possible de bosser comme cela pendant tant d’années, avec ces souvenirs qui me hantent. J’en veux encore et toujours plus, plus loin, plus longtemps. Je ne peux pas, juste me nourrir des souvenirs partagés par les autres voyageurs.

Bon les règles ont changé, Philaé est arrivée.

Nous avons, donc, décidé de partir en famille pour un an. Moi j’avais envie d’aller en Asie du Sud Est pour l’exotisme et la cuisine. Amélie en Europe du Nord, donc on a coupé la poire en deux, ce sera les Amériques, Canada, USA, Mexique, dans l’ordre, le désordre mais à vélo et tous les trois.

Bien-sur ça s’organise, c’est un peu moins l’arrache que lors du voyage vers le Cap mais je suis sûr qu’une fois « On the road again », je ferai le plein de liberté, de rencontres et de paysages magnifiques. Cela ne sera plus aussi sportif mais ce sera déjà ça. Partager nos craintes, douleurs et plaisirs tous les trois.

Ah, et j’oubliais qu’Azimut avait aussi une énorme envie de tracter 50 kilos.

Catégories : Non classé