07/06/19 à Felipe Carilo Puerto

Les élèves en uniforme blanc se dirigent déjà vers l’école primaire et attendent la voiture de leur professeur alors que nous nous réveillons à peine. Philaé se promène déjà pieds nus sur les chemins de sable. Le ciel bleu du matin se couvre rapidement. Nous roulons vers l’est sur une petite route pour rejoindre la 307. Après avoir passés deux petits villages maya et arrivons rapidement sur ce grand axe. Nous sommes surpris de la différence de trafic qu’il y a entre les petites routes paisibles et les grands axes sur lesquels les voitures sont neuves, grosses et rutilantes.

Le vent du sud nous fait rapidement avaler les 22 kilomètres qui nous séparent de Felipe, seuls quelques jolis papillons virevoltant, nous divertissent. Les panneaux de signalisation se multiplient, Cancún n’est plus qu’à 200 kilomètres. Nous nous dirigeons vers le marché où les stands fournissent de quoi manger pour pas chers. Nous en profitons pour acheter ananas et ramboutans avant de trouver un hôtel.

Nous profitons de l’après midi pour nous reposer avant de partir pour la place historique sur laquelle une imposante église trône. Ce vendredi soir, comme souvent au Mexique, il y a beaucoup d’animation. Pendant que Philaé fait du trampoline, nous dégustons une glace qui fond à une vitesse folle.

Catégories : Non classé