Les 15 derniers jours sont passés aussi vite que le voyage en TGV qui nous emmène vers la gare de Montparnasse.

Comment résumer ces deux dernières semaines, si ce n’est par le mot speed. Le 31 mai au soir, je fêtes avec mes collègues postiers, mes 14 futurs mois de vacances, de voyages plutôt. Et ensuite tout s’enchaîne. Les rendez-vous pour licencier notre nounou, pas facile d’être employeur. Pour remettre à neuf les vélos et standardiser les équipements entre Azimut et ptit surly. Les repas, apéros, entraînement de hockey, actions Place au vélo prennent leurs places dans ces derniers 15 jours.

Je suis à la fois excité et triste à la fois, les au-revoir, les bon courage se mêlent aux larmes. Les inventaires, listes et cartons peuplent notre bureau et appartement. Nous laissons derrière nous notre confort quotidien pour nous lancer dans une aventure faite de petits bouts de rien disposer dans des sacoches, toujours trop petites.

Puis est venu le temps des dernières fois. Que l’on voit nos parents, que l’on mange une glace et que l’on prend l’apéro en terrasse. Les invitations pleuvent sans que nous puissions répondre positivement à toutes. Puis vient le temps de mettre les vélos dans les cartons, de vérifier les horaires des trains et avions, de faire les derniers achats avant de fermer nos sacoches.

Catégories : Non classé

1 commentaire

Tzu-Che · 25 juin 2018 à 9 h 22 min

Super! Very glad to read the first article before your departure. Don’t know why the new article notification mail was classed as spam in my gmail. Will pay more attention to your blog from now on.
Please send my getting to Amélie.
Bon voyage and take good care while being on the road!
Tzu-Che

Les commentaires sont fermés.